tu sais où tu te les mets tes idées ?

September 2, 2003

Comme les flashmob c’est super hype et que c’est en prime des RSS, de la choucroute, et de weblogues.com, l’avenir du blog et d’internet, si vous n’avez rien de mieux à faire, vous pouvez vous joindre à Laurent Ruquier. Le présentateur (comique ?) organise sa farandole secrète quelque part un jour futur dans Paris (sans doute, allez savoir c’est super secret hein). Mailez donc la belle équipe d’ pour vous y joindre.
On ne m’enlévera pas de l’idée que le “phénomène” serait plus marrant si les gens se donnaient de vrais objectifs. On pourrait aller peindre des smilies sur les bâtiments publics, et faire des bombes avec du savon qu’on jetterai dans les Mc Do’ et les GAP de Paris au milieu de la nuit. Mais non, il nous manque un Tyler Durden pour ça. Eh toi je t’ai entendu penser “José Bové” ! Non mais tu te rends compte des idées que tu as ? Une flash-Larzac ? Aller ouste :)
Tsss… Pas moyen de s’amuser dans cette vie. Attendons la prochaine : on est pas pressés. Les flash-mobs parisiennes se font le jour, rassemblent autant de bloggers que de journaleux, et tout le monde est content. Il faudrait en organiser une où chacun viendrait avec son appareil photographier les journalistes : évidémment ça donnerait un peu n’importe quoi puisqu’on ne saurait plus qui photographier. Une autre idée, ce serait de faire organiser des flash-mobs par un groupement terroriste : il suffit d’expliquer au gens qu’ils doivent tous venir s’aglutiner autour d’un terroriste déguisé en poulet (j’aime bien l’idée du poulet suicide), et il se fait péter. La classe totale. Pleins de morts dans une grande ville, et des tas de journalistes réunis pour l’occasion. Ou alors un grand rassemblement de CRS, on appellerait ça un flash-ball. Mais là définitivement, je sors. :)