ne pas rire...

July 15, 2004

« La piraterie, c’est du chômage. C’est du vol. »

Répéte après moi, « pirater de la musique c’est mal, parce-que les majors artistes ils ont plus de sous ». C’est beau la naïveté : si vous êtes pris à télécharger donc, votre FAI va d’abord vous taper sur les doigts avant de vous mettre des coups de pieds au cul… Il est donc envisageable de filtrer ou d’analyser tout ce qui passe entre votre routeur DSL et ceux de votre fournisseur d’accès… Ça doit être trop bien sysadmin chez wanadoo dis-donc, on doit pouvoir lire des mails, mais aussi des logs irc, msn, etc. à la pelle quand on s’ennuie le lundi matin. Tout ça est motivé par les montagnes de brouzoufs perdus par l’industrie du disque. Il y’aurait pas d’autres choses plus graves que les revenus annuels à 6 chiffres des cadres de la SACEM ?

C’est assez marrant de voir que ce qui motive les gouvernements à mettre en place des soi-disants « plans anti-pirate » ce sont des industriels transpirants des euros. On fait une petite loi par-ci, un petit plan médiatique par là, tout ça pour mieux faire passer la pilule. Le tout consiste surtout à vérifier ce qui passe sur votre machine, si c’est du mp3, alors paf ça tombe. Le reste après…

Y’a plus qu’à télécharger du ogg sur freenet. :) En espérant que ce ne soit pas interdit avant peu : pensez-vous, un soft qui essaie de protéger la vie privée, c’est un scandale !